Sophie Demeyer : la passion de la sécurité incendie

Sophie Demeyer, 25 ans, pompier volontaire et titulaire d’un bac STL, est Chef d’équipe usine. Son parcours professionnel est jalonné d’expériences fortes et de formations spécialisées. Aujourd’hui, elle planifie le travail et les approvisionnements et coordonne le travail des son équipe. A 25 ans, elle commence sa vie professionnelle avec une envie d’évolution.

 « Se confronter aux idées des autres, ça permet de grandir, j’aime ça ! »

Le parcours de cette jeune femme démontre bien qu’on peut suivre des études de diététique par passion pour la cuisine et les métiers de la restauration, faire du volontariat pompier et évoluer en tant que chef d’équipe sur site.

Sophie Demeyer s’exprime avec précision et prend le temps d’expliquer un parcours riche et étonnant. Son bac STL (sciences et techniques de laboratoire) en poche elle avait projeté de rentrer dans l’armée, mais après un premier entretien au service santé de l’armée de terre, son interlocuteur qui avait cerné son profil psychologique et sportif lui a indiqué une autre voie.

En 2009, elle a déposé un dossier pour accéder à la prestigieuse Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris. En attendant l’instruction de son dossier, elle est entrée en tant que sapeur pompier volontaire et a commencé son BTS diététicienne, car les mois passaient et elle avait besoin de se former. Mais les choses n’avancent pas toujours simplement et quelques mois après avoir entamé sa formation de diététicienne elle apprend qu’elle est prise à la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris.

Trop tard pour Sophie Demeyer, elle sera diététicienne. Enfin pas vraiment, car le volontariat pompier prend une place très importante et la guide vers des voies méconnues… la sécurité incendie. Pas si éloignée de sa formation initiale de sciences et techniques de laboratoire, une aide précieuse sur l’aspect « risques chimiques ». Un parcours étonnant mais cohérent !

« Je fais mes armes en tant que Chef d’équipe remplaçante »

Aujourd’hui Sophie Demeyer est chef d’équipe dans une société de sécurité privée de la région parisienne, ISOPRO, et encadre deux personnes sur un site sensible. Elle a passé ses formations SSIAP bien entendu et apprécie beaucoup la dimension technique de cette spécialisation. Quand on lui demande si elle a eu des difficultés à s’intégrer à ce milieu masculin, elle répond : « Le milieu du volontariat pompier m’a beaucoup aidé car il y a beaucoup d’hommes, mais surtout c’est un milieu de « débrouillards », il faut être dynamique et volontaire et on fait sa place. Dans le milieu de la sécurité incendie il y a peu de compétitivité entre nous car il faut avant être très professionnel. Nous sommes en équipes de 3, il n’y a donc pas d’effet de groupe. Au quotidien mon poste d’encadrante m’apporte beaucoup, je veille à la cohésion d'équipe, j’informe et je communique, je gère les situations délicates, les tensions et les conflits comme un homme pourrait le faire ».

Sophie Demeyer, Chef d’équipe usineSa mission d’encadrement nécessite aussi une bonne connaissance du terrain, ses tâches principales sont : la vérification du poste de sécurité, la revue du matériel et des personnes, la planification de la journée, l’attribution des différentes tâches, la ronde technique sur l’ensemble du site, la gestion des demandes de permis feu, le filtrage des appels, des alarmes et la réalisation des premiers gestes de secours. Bien entendu les équipes sont toutes formées SST (sauveteurs secouristes du travail).

Lorsqu’on demande à cette jeune femme le premier principe de sécurité, elle nous répond : « procéder à une levée de doutes ».

Cette sportive qui pratique le triathlon a besoin que ça bouge autour d’elle et aime avoir des responsabilités. Elle souhaite continuer à progresser au sein de son entreprise qui l'a soutenue pour passer ses formations.

« J’ai capitalisé mes formations pour avoir un vrai bagage » déclare t-elle.

Son avenir, elle le voit en montant les échelons tranquillement sans brusquer les choses mais toujours avec le souci de s’enrichir de l’expérience.

Sophie Demeyer commence sa carrière dans la sécurité privée, mais on l’aura bien compris elle va continuer à progresser et à évoluer dans ce secteur qu’elle apprécie !

Et de la laisser conclure : « l’idée de travailler en équipe me plaît, j’aime la cohésion de groupe. C’est dans le regard de l’autre que l’on brasse des idées et des visions pour avancer ensemble ».

Sophie Demeyer, Chef d’équipe usine

Sophie Demeyer, Chef d’équipe usine

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire