Les agents de sécurité veulent un statut qui les protège

Les agents de sécurité veulent un statut qui les protège

Pour les représentants de la profession, les agents de sécurité "sont devenus des cibles", et n'ont pas les moyens, matériels et juridiques, de se défendre. Ils manifestaient à Rennes ce jeudi.

Selon les représentants de la profession, 7 à 10 agents de sécurité sont agressés tous les jours. Agressions physiques, verbales, "sans qu'aucune mesures ne soient prises pour notre sécurité" explique l'argumentaire présenté au départ d'une manifestation sur le perron de France3.

Les représentants de la profession réclament une reconnaissance juridique, car ils sont "porteurs d'une tenue" et pour cette raison, demandent que les peines de leurs agresseurs soient alourdies.Sur l'aspect matériel, ils réclament de pouvoir s'équiper de bombes lacrymogènes sur les sites où ils sont en contact avec le public.

En avril dernier, un portier de la rue Saint-Michel à Rennes avait été mortellement agressé au couteau.

Par Stéphane Grammont © F3

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire